Daher inaugure sa troisième usine marocaine à Tanger

11

Paris, le 6 février 2018 – Daher inaugure aujourd’hui sa nouvelle usine à Tanger en présence de M. Moulay Hafid Elalamy, Ministre marocain de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie Numérique, de Didier Kayat, Directeur Général de Daher et de Patrick Daher, Président du groupe Daher. L’avionneur et équipementier industrie et services renforce ainsi sa présence au Maroc après l’ouverture de deux premiers sites, à Tanger en 2001, puis à Casablanca en 2007.

Située à 500 mètres du premier site, dans la Tanger Free Zone, près de l’aéroport, la nouvelle usine de Tanger doit permettre d’accompagner la montée en cadence des programmes aéronautiques mondiaux dont Daher est le partenaire, et ainsi de mieux répondre aux exigences de ses clients (Airbus Commercial Aircraft, Airbus Helicopters, Dassault…).
Avec ce nouvel investissement de plus de 15M€, Daher poursuit son développement au Maroc où l’écosystème aéronautique est en plein développement. D’une superficie d’environ 10 000 m2, ce nouveau site porte à 30 000 m2 la surface de production de Daher au Maroc. Il emploiera à terme plus de 250 salariés, qui complèteront l’effectif de 550 personnes travaillant sur les deux premiers sites.

« La formation, la qualité de travail, la rigueur apportée au respect des processus et des normes de qualité, la proximité géographique et les coûts globaux sont autant de facteurs qui nous ont convaincu de renforcer notre présence industrielle au Maroc. Notre politique de développement dans ce pays passe également par un accompagnement de nos salariés qui bénéficient d’un programme de montée en compétences et de formations aux méthodes qualité et sécurité de Daher » déclare Didier Kayat, Directeur Général de Daher.

Les opérations de production de la nouvelle usine de Tanger ont débuté au 3ème trimestre 2017. L’ensemble des savoir-faire de Daher dans l’aéronautique y sont représentés : structures métalliques et composites, et pièces pour l’environnement moteur des avions.

Télécharger le communiqué de presse