Retour sur la semaine de l’industrie : portes ouvertes aux lycéens et aux étudiants

25

Une centaine de lycéens ont visité le Centre Technique de Lardy, dont la clinique des mannequins de crash test. © Renault

La 7e édition de la Semaine de l’Industrie s’est déroulée du 20 au 24 mars. Objectif : proposer aux jeunes en phase d’orientation professionnelle de découvrir l’industrie automobile et ses métiers, grâce à des professionnels passionnés. Le Technocentre et le Centre Technique de Lardy leur ont ouvert leurs portes.

“Les mannequins de crash test m’ont vraiment impressionnée, surtout ceux des enfants non attachés vus en vidéo !” Clara B. du lycée d’Étampes est encore sous l’émotion des images présentées. Pour Alexandre S., c’est “le silence total du banc vibratoire-acoustique. Dans cette salle, on est coupé du monde !”. Plus de cent lycéens du département de l’Essonne ont pu ainsi découvrir les moyens d’essais du Centre Technique de Lardy aux côtés de leurs enseignants. “Avec ces visites, les notions de matériaux, d’énergie, d’électricité grâce au pôle du véhicule électrique se concrétisent réellement avec les moyens présentés. Une opportunité fabuleuse pour les jeunes”, souligne Stéphane Javier, Directeur aux Formations Professionnelles et Techniques du Lycée d’Arpajon.

Visite du Pôle véhicule électrique avec le test des batteries. © Renault

http://expli-sites.renault.com/uploads/media/webzine/0001/01/thumb_591_webzine_article.jpeg

 

 

 

 

Un avis partagé par Aude Wallon, Professeur de mathématiques au Lycée Jules Ferry de Versailles. “La visite du Technocentre, fantastique lieu de vie, a permis aux élèves de se rendre compte de la variété des métiers d’un constructeur automobile. Les présentations des experts valorisent la diversité des parcours professionnels, les évolutions de carrière. Cela aide les élèves à s’interroger et à se projeter.” Plus de trois cents jeunes ont ainsi découvert le site de Guyancourt, avec leurs classes venant de l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, de l’Institut Universitaire de Technologie (IUT) de Mantes, de l’Institut des Sciences et Techniques (IST) des Yvelines, ainsi que des lycées environnants.

Des visites profitables pour tous et très appréciées, à commencer par les intervenants métiers. “Je suis nouvelle embauchée, et parler de mon métier était une première”, souligne Constance Lechelon (Pilote Développement électronique ADAS* caméra). “Les étudiants ont été très curieux, avec beaucoup de questions notamment sur le véhicule autonome. C’est vraiment sympa que des étudiants puissent voir Renault de l’intérieur. Si j’en avais eu l’opportunité durant mes études, j’aurais beaucoup aimé être à leur place !” Un enthousiasme partagé par Sonia Wolf (TPMS System Leader) : “C’est très concret pour eux de rencontrer des techniciens et ingénieurs directement sur leur lieu de travail, qui leur présentent leur métier et leur parcours. Je pense que les jeunes filles ont moins ce réflexe d’envisager une carrière dans les milieux industriels, il faut donc avoir une attention particulière envers elles lors de ces événements.”

Visite du Pôle vibratoire-acoustique du CTL, avec sa chambre semi-anéchoïque. © Renault

Des journées également ouvertes aux forces de vente avec le “challenge vendeurs-directeurs G9”. Une façon très enrichissante pour les équipes commerciales de découvrir les activités du Groupe Renault. Maquettage numérique, Innovation Room, Creative Lab, Qualité peinture, Centre d’Analyse de la Concurrence, ADAS… autant de domaines valorisés par les experts du Technocentre.
* Systèmes d’Aide à la Conduite (Advanced Driver Assistance System).