Usabilis, le référent UX, rejoint le Cluster Genaris Group

20

Après l’intégration de epicnpoc, le prototypiste de l’UX, Genaris Group est ravis d’annoncer l’arrivée d’Usabilis, conseil en UX (design thinking, études utilisateurs, conception d’interfaces, formation en UX design), au sein de leur cluster Genaris Group. La société vous propose de découvrir cette entreprise, avec une interview de Jean-François Nogier, le président-fondateur d’Usabilis.

 

Bonjour Jean-François.
L’UX est abondamment cité dans les médias aujourd’hui. Mais qu’est-ce que l’UX exactement?

Effectivement, l’UX est un terme très galvaudé actuellement. Nombreux sont ceux qui en parlent. Certains connaissent véritablement la méthode, d’autres la réduisent à coller des post-its sur les murs et dessiner des wireframes.

Je pense que la meilleure définition, reste l’appellation initiale à savoir Usability Engineering: Comment prendre en compte les exigences d’usage tout au long du processus de conception d’un produit qu’il soit digital ou non.

Concrètement, l’UX se décline en trois étapes : Analyse, Conception et Evaluation. L’étape d’analyse consiste à observer, interviewer, analyser le comportement des véritables utilisateurs du produit. Cette étape est également appelée User Research. L’étape de conception, c’est la définition des interfaces de l’expérience digitale, on parle de UX/UI Design. Dans cette seconde étape, on maquette des solutions pour répondre aux besoins des utilisateurs identifiés dans la première phase.

Toutefois, on a tendance à oublier que ces maquettes ne sont pas le résultat final. Ce sont des hypothèses de conception qu’il convient de vérifier auprès des véritables utilisateurs. C’est le rôle de la troisième étape : l’évaluation des interfaces, généralement, un test utilisateur qui permet de valider concrètement auprès des véritables utilisateurs du produit les hypothèses de la seconde étape.

Vous le comprenez : l’UX est une démarche scientifique, s’appuyant sur les travaux en ergonomie, psychologie cognitive et psychologie expérimentale. Faire de l’UX, c’est mettre en œuvre les trois phases présentées au-dessus, en particulier la démarche itérative de maquettage/test utilisateur qui permet d’améliorer concrètement l’UX sur des bases objectives et précises.

Vous en avez fait votre activité dès 2002. Comment est né Usabilis ?

J’ai un background technique, acquis principalement chez IBM. Je suis venu à l’UX car j’étais persuadé que l’informatique devait avant tout servir l’humain. Dans mon premier métier, au Centre Scientifique IBM, j’ai conduit des recherches en informatique linguistique. J’ai conçu un algorithme de génération de langage capable de choisir ses mots, ses tournures de phrases et d’appliquer les règles de grammaire de notre langue, comme nous le faisons lorsque nous écrivons. C’était l’une des premières interfaces conversationnelles.

Ensuite, chez Thales, je suis intervenu en tant qu’expert en ergonomie pour l’ensemble du groupe, travaillant sur des projets à la fois civils et militaires pour les différentes filiales, particulièrement dans le domaine du contrôle aérien.

Lire la suite