dSPACE : développer des véhicules électriques autonomes plus vite et plus efficacement

16

Comment est-il possible de développer des véhicules équipés de moteurs électriques sous forme d’exemples de systèmes cyber-physiques complexes, de manière plus rapide, plus économique et en réduisant la consommation de ressources ? Et comment augmenter la sécurité de ces véhicules sur les routes ? Une équipe de chercheurs et de développeurs de dSPACE, de e.GO Mobile AG et de l’Institut de mathématiques industrielles de l’Université de Paderborn ont commencé à travailler sur un projet de recherche, il y a quelques semaines, afin d’apporter une réponse à ces questions complexes. Ce projet est financé par la région allemande de Rhénanie du Nord Westphalie (NRW) et par l’Union Européenne dans le cadre du concours marché pilote IKT.NRW. Ce projet est programmé sur une durée de 36 mois et a pour objectif de développer et tester simultanément des systèmes cyber-physiques (CPS) en utilisant l’exemple d’un véhicule autonome électrique. Sa dénomination abrégée est SET CPS d’après son nom allemand.

Le développement en véhicule et les tendances comme la conduite automatisée ou le développement de moteurs alternatifs tels que les véhicules alimentés par piles, engendrent une croissance considérable de la demande en systèmes sous-jacents. Lors du développement de ces types de véhicules, l’objectif est d’optimiser un grand nombre de paramètres cibles tels que la consommation de carburant, l’autonomie du véhicule, son confort de conduite et de garantir la sécurité du système. Les chercheurs et les développeurs du projet SET CPS cherchent de nouvelles approches afin de rendre fiables et économiques les processus de développement pour les constructeurs et les fournisseurs et de leur permettre de respecter leurs objectifs en matière de temps de développement.

Ce projet vise donc à développer des processus intelligents, basés sur la simulation qui améliorent et systématisent les processus de développement et de test de véhicules complexes et augmentent le degré d’automatisation. Pour ce faire, la conception et l’exécution de tests sont plus étroitement liés afin d’atteindre un degré de qualité élevé, même très tôt au cours du développement. Les chercheurs utilisent également les dernières méthodes mathématiques de l’optimisation à objectifs multiples qui est l’une des principales compétences de l’Institut de mathématiques industrielles. Ils peuvent ainsi atteindre simultanément des objectifs concurrents tels que l’efficacité énergétique, le confort et les coûts tout en garantissant la sécurité du système. Le projet est d’intégrer les nouveaux processus à la chaîne d’outils dSPACE et de les évaluer en utilisant un exemple de développement d’un véhicule e.GO.

« En tant que leader du consortium du projet, notre but est d’atteindre la prochaine étape qui mènera à un environnement de développement unique pour les véhicules autonomes », expliqua Dr. Rainer Rasche, Responsable du Groupe d’automatisation de tests chez dSPACE. « La chaîne d’outils en résultant permettra au développeur d’adapter les paramètres d’un calculateur à différentes situations de circulation typiques et de les tester en même temps dans les environnements simulés. Ceci offrira à nos clients la possibilité d’accélérer leur développement. »

Dr. Michael Riesener, Vice-Président de la Recherche au sein de e.GO Mobile AG, dit : « Le développement et les tests simultanés de nouveaux systèmes destinés à nos véhicules électriques, rendus possibles par SET CPS, nous permettent également d’atteindre des temps de développement rapides et de concevoir les véhicules en nous concentrant davantage sur les exigences. Pour cette raison, nous espérons faire progresser ce projet de recherche en coopération avec nos partenaires. »