Clem’ déploie un nouveau service de mobilité électrique et partagée dans l’Ouest Rhodanien

10

Ce nouveau service est basé sur la mise à disposition et la mutualisation d’un véhicule électrique de la flotte de la Communauté d’agglomération de l’Ouest Rhodanien (COR) depuis une station installée à Tarare. Il a pour but de faciliter les déplacements au sein du territoire à un prix accessible au plus grand nombre et en tenant compte des impératifs de la transition énergétique.

La société Clem’, spécialiste de l’autopartage de véhicules électriques et de la recharge intelligente associée, déploie une station d’écomobilité partagée à Tarare, commune de 10 600 habitants située dans le département du Rhône et rattachée à la Communauté d’agglomération de l’Ouest Rhodanien (COR). La commune, bénéficaire du plan « Action Cœur de Ville », est accompagnée par la Banque des Territoires. Ce service d’autopartage et de charge intelligente de véhicule électrique répond aux objectifs fixés dans le cadre de ce programme national : il a pour but d’améliorer les conditions de vie des habitants et de contribuer au développement du territoire de l’ouest-rhodanien. Il est emblématique des investissements qui permettent au territoire d’être plus connecté et plus inclusif.

Un service de mobilité nouvelle génération comme alternative économique et écologique à la voiture individuelle

Installée à proximité de la gare TER, la station est composée de deux places de stationnement, d’une borne de charge Nexans équipée de 2 prises et d’un boîtier à clefs. Les habitants peuvent y recharger leur véhicule électrique personnel. Ils ont aussi la possibilité de réserver et d’utiliser une Renault Zoé de la flotte de la COR qui est mise à leur disposition le soir (de 18h à 7h le lendemain matin) et le week-end (du vendredi 18h au lundi 7h). Désireuse de développer des modes de transport alternatifs à la voiture individuelle et en complément du service d’autopartage entre particuliers qu’elle propose, la COR a en effet choisi de rendre disponible à la réservation un de ses véhicules électriques.

La station d’écomobilité vient compléter l’offre de transport public existante en apportant la souplesse adaptée à des territoires vallonnés comme le sont les Portes du Beaujolais. Inspirée des modèles de mobilité du futur, elle concilie exigences économiques et écologiques : avec des tarifs financièrement accessibles au plus grand nombre (de 2€ à 4€ de l’heure), le service d’autopartage exploite un véhicule électrique ayant une autonomie de 150 km.

Sur la base des retours d’expérience de cette 1ère station, d’autres développements pourront être envisagés par la COR comme, par exemple, la mise en place de services similaires dans d’autres communes parmi les 31 qui la composent. Pourrait aussi être étudié un pilotage de la charge des véhicules afin de la réaliser en dehors des pics de consommation, en veillant à utiliser 20% d’énergie renouvelable.

« Nous avons souhaité mettre à disposition des habitants ce véhicule électrique afin de faciliter leurs déplacements. Déjà innovatrice en la matière, avec le déploiement d’une solution de covoiturage de proximité et le développement de la pratique de l’autopartage, la COR poursuit ses efforts avec en ligne de mire son objectif de devenir un territoire à énergie positive à l’horizon 2050 », commente Michel Mercier, Président de la COR.

Un nouveau projet qui confirme Clem’ comme partenaire des collectivités et territoires pour relever les défis et inventer les mobilités de demain

Depuis 8 ans, Clem conçoit, installe et opère des solutions d’écomobilité partagée venant compléter les transports publics au sein des territoires. Riche de son expérience terrain aux côtés des collectivités, l’entreprise s’engage en faveur de la redynamisation des centre-villes et centre-bourgs en collaboration étroite avec les collectivités et les acteurs locaux.

« Le développement des mobilités douces et innovantes est un enjeu important des centre-villes et centre-bourgs de communes de taille médiane. Ces villes structurantes pour les territoires, et qui représentent un quart de la population et des emplois en France, font face à des problématiques comme le manque de fluidité de la circulation et la pollution de l’air. En imaginant avec elles des dispositifs répondant aux spécificités de leurs enjeux comme nous l’avons fait avec la COR à Tarare, nous participons à inscrire les nouvelles mobilités sur l’ensemble du territoire national », commente Bruno Flinois, Président de Clem.

Pour permettre la réalisation de projets innovants adaptés à chaque territoire, Clem’ a développé une technologie unique : avec sa M’BOX, les collectivités peuvent gérer des flottes de véhicules partagés, et contrôler l’ensemble de leurs bornes, qu’elles soient supervisées ou non. Elles ont les moyens de voir l’énergie qui circule, de contrôler l’usage et de recevoir des alertes, par exemple si un véhicule est branché depuis longtemps sans se charger.

Cette solution clé-en-main est compatible avec tous les fournisseurs de bornes de charge et de véhicules électriques. Elle respecte l’ensemble des règles de gestion de l’énergie. Elle transforme chaque point de charge en une station de mobilité intelligente. Elle est proposée sur la plateforme UGAP et via la Banque des Territoires dans le cadre du programme Action Cœur de Ville. En 2019, Clem’ gère avec sa technologie, en France, plus de 600 points de charge d’une dizaine de marques différentes.

Le service de mobilité partagée proposé à Tarare

La station est installée sur le parking de la gare de Tarare. Un véhicule Renault Zoé appartenant à la Communauté d’agglomération de l’Ouest Rhodanien et d’une autonomie d’environ 150 km est mis à disposition. Les réservations sont possibles le soir (de 18h00 à 7h00) et le week-end (de 18h00 le vendredi à 7h00 le lundi).

Tarifs

  • Service d’autopartage : 4€/h pour les 2 premières heures, puis 2€/h ; tarif réduit de 2€/h pour les demandeurs d’emploi, les personnes en situation de handicap et les personnes de plus de 65 ans
  • Recharge de véhicule : 2€/h
  • Abonnement : 4€/mois, facturé uniquement si le service est utilisé dans le mois

En pratique

1- L’usager s’inscrit sur le site de Clem’ – ici
2- Après validation de son inscription, il réserve le véhicule sur www.clem.mobi ou sur l’application clem mobi
3- Un SMS et mail lui donne le code de la réservation
4- L’usager se présente à la borne
5- Son code lui donne accès au service et aux clés du véhicule
6- Il restitue le véhicule (et les clés) à la borne après utilisation

En savoir plus sur CLEM’