Cetim – Metal Binder Jetting, c’est quoi ?

15
Le Cetim développe de nouvelles techniques d’impression 3D et poursuit son accompagnement des industriels. Depuis plus de deux ans, la technique d’impression 3D métal Metal Binder Jetting permet de fabriquer des petites pièces complexes en petite et moyenne série.

Ce nouveau procédé permet de fabriquer des pièces adaptées au secteur du décolletage. Se situant entre la pièce unitaire et la petite série. Elle représente une alternative à la technologie fusion laser (SLM, LBM). Technologie peu adaptée à la réalité industrielle de nombreuses entreprises en raison de son coût et de la difficulté à travailler sur des aciers de construction.

La technique Metal Binder Jetting (MBJ) se décline en deux étapes. Tout d’abord la fabrication de la pièce verte et ensuite la consolidation par déliantage-frittage. Les avantages d’un tel procédé sont nombreux. Une amélioration de la productivité avec des pièces qui peuvent être empilées et des vitesses de fabrication plus élevées. L’absence de supports sur la pièce permet également de supprimer tous les coûts liés aux supports. Cela entraîne des gains économiques importants.

Le Cetim voit dans cette technologie une pertinence économique pour la production. Il investit alors dans des machines pour faire des études de faisabilité et de qualité. L’un des tests du Cetim consistait à effectuer un comparatif sur une même pièce (diamètre de 20 mm et hauteur de 23 mm). Sur 1 000 pièces fabriquées, le temps de production avec la fusion laser revient à 1 130 heures. Pour un prix de revient compris entre 70 à 80 euros par pièce. Avec la technique Metal Binder Jetting, on passe à un temps de production estimé de 200 heures et un prix de revient de 10 à 20 euros par pièce. Les testes étant concluants, le Cetim décide de promouvoir activement cette solution de fabrication additive métallique. Solution jeune certes, mais prometteuse.

Préparer les entreprises à investir dans la fabrication additive en prenant un minimum de risques est un objectif sur le long terme. Le MBJ présente de nombreux atouts pour devenir une technologie majeure dans les années à venir.